• Facebook
  • Twitter
  • Google +

La vie de médecin dans une petite ville

La vie de médecin dans une petite ville - Robert Hummer

Je suis médecin depuis maintenant trente-cinq ans. Tous les jours, des dizaines de patients viennent me voir pour différents maux et problèmes en tout genre. Le matin, du lundi au vendredi, les consultations commencent à neuf heures et sont sans rendez-vous. Il y a souvent foule à ces moments, et mes premiers patients sont bien souvent des personnes âgées. En effet, ces derniers sont souvent ceux qui se lèvent les premiers. Je vis dans une petite ville de campagne, dans le sud-est du Québec. La population est très vieillissante dans ma ville et celles aux alentours. Malheureusement, les jeunes, une fois l’école terminée, s’en vont étudier dans des grandes villes et ne reviennent plus chez eux très souvent. Par la suite, ils déménagent dans ces grandes villes pour commencer à travailler. Cela est dû principalement à la difficulté à trouver du travail en région, ainsi qu’au manque d’activités qui fait de plus en plus fuir les jeunes adultes.

Ainsi, mes matinées se déroulent tranquillement. La plupart du temps, les problèmes des gens sont dus à la vieillesse, ou alors ils viennent en prévention, car ils ont peur qu’il leur arrive quelque chose. Je dois avouer que ce n’est pas la partie la plus passionnante de mon travail. Aujourd’hui, deux dames âgées sont venues pour me montrer leurs varices, qui les gênent de plus en plus et me demander des renseignements sur l’opération des varices au laser. Je n’aime vraiment pas conseiller cette opération en général, et principalement lorsque les personnes concernées ont un certain âge. J’ai donc passé un bon moment à les convaincre, chacune à leur tour, que cette opération n’était pas la meilleure solution, et qu’il valait mieux qu’elles continuent à apaiser leur douleur avec différentes crèmes. Je leur ai donc prescrit deux nouvelles crèmes qui, il semblerait, soient très efficaces pour lutter contre ce genre de douleur et faire régresser les varices et ralentir leur progression.

Par la suite, j’ai continué mes consultations et ai eu des patients très agréables. Dans cette petite ville, les gens sont tout le temps courtois, ils aiment discuter tranquillement, peu importe la situation, et sont toujours très serviables. C’est pour cela que j’ai décidé d’y pratiquer et que cela fait maintenant quarante-trois ans que j’y habite et je compte bien y passer encore de nombreuses années.

À propos de l’auteur :

author

Bonjour, mon nom est Robert et je suis un passionné d’aviation. En effet, j’adore quitter le week-end venue pour m’envoler toujours vers de nouveaux territoires. J’ai aussi la chance d’avoir un fils tout autant passionné, ce qui me permet de partager mon savoir. Ce blogue, c’est en quelque sorte une détente pour moi : j’y parle évidemment d’aviation mais aussi d’une panoplie de sujets qui touchent ma vie au quotidien. Laissez-vous surprendre et découvrez! À très bientôt et bonne lecture!