• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le beau cadre

Le beau cadre - Robert Hummer

Pour notre anniversaire de 25 ans, les enfants nous ont payé un très beau cadeau exceptionnel et unique : ils ont réservé une heure avec un photographe professionnel et vont payer les impressions des photos.  Ça risque de leur coûter les yeux de la tête, mais il paraît que ça fait très longtemps qu’ils prévoient le coup, et ils ont ramassé la somme nécessaire pour payer le tout.  Nous en sommes fiers et touchés, car nous n’avions même pas pensé de faire prendre des clichés pour célébrer cet anniversaire important dans la vie d’un couple.

Je voulais m’assurer que le photographe pourrait enlever les taches brunes sur la peau et savait comment éviter les reflets sur les lunettes.  Nous voulions tous garder nos verres, car nous sommes tous pris avec le même problème : une myopie qui fait en sorte que nous ne voyons pas grand-chose passé la pointe de notre nez.  Le photographe a souri et a répondu qu’il savait exactement comment s’occuper de tout ça.  Il est habitué aux caprices des clients comme moi.

Rassurés, nous avons pris des photos excellentes.  Plusieurs poses ont été tentées, que ce soit chaque membre de la famille seul ou les quatre ensemble.  Il y avait des photos avec les femmes assises et les hommes debout, et ensuite le contraire.  Après, il nous a demandé de tous nous lever pour prendre des clichés plus naturels où on se regardait et on semblait être en pleine discussion spontanée et palpitante.  Par la suite, une autre série a été prise par terre, les femmes avec les jambes pliées sous la jupe de nos robes et les hommes en indien, la tête haute et fière.

Ce qui a fini par nous surprendre était son enthousiasme à inclure les animaux dans la photo.  Nous avons donc brossé le chat et le chien pour les placer avec nous.  En premier, il a pris deux ou trois photos de chacun d’eux seuls.  Je ne sais pas comment il a fait pour réussir à empêcher le chat de bouger juste assez de temps pour faire déclencher la caméra trois fois, mais il l’a fait et nous sommes heureux des résultats ! Par la suite, les quelques photos prises avec les deux animaux et les quatre membres de la famille n’ont pas été trop difficiles à prendre non plus.  Notre malamute n’a presque pas bougé, malgré une impatience apparente vers la fin.  Le siamois est resté calme dans les bras de mon fils ou de ma fille, selon le cas, pour les quelques secondaires nécessaires pour presser le bouton de la caméra.

Somme toute, nous sommes heureux de ces photos et elles feront un beau souvenir.

À propos de l’auteur :

author

Bonjour, mon nom est Robert et je suis un passionné d’aviation. En effet, j’adore quitter le week-end venue pour m’envoler toujours vers de nouveaux territoires. J’ai aussi la chance d’avoir un fils tout autant passionné, ce qui me permet de partager mon savoir. Ce blogue, c’est en quelque sorte une détente pour moi : j’y parle évidemment d’aviation mais aussi d’une panoplie de sujets qui touchent ma vie au quotidien. Laissez-vous surprendre et découvrez! À très bientôt et bonne lecture!