• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le chat noir

Le chat noir - Robert Hummer

Diriez-vous que les chats noirs sont malchanceux ?  Eh bien, moi, non.  Malgré que je vive seul dans mon petit bungalow et que mes enfants soient déjà partis à l’université chacun de leurs côtés, je ne me sens pas isolé.  Je ne m’ennuie pas.  Je me sens bien avec moi-même et je passe quand même amplement de temps avec des amis pendant des sorties de groupe.  Ça me suffit.  Mais laissez-moi vous raconter une petite anecdote.

Mon épouse est décédée du cancer il n’y a que quelques mois.  C’est sûr que je m’ennuie terriblement, mais elle souffrait horriblement et je suis tout de même content qu’elle soit partie.  Mais seulement à cause de ses souffrances ; ma femme et moi, nous ne faisions qu’un.  Nous nous entendions parfaitement sur presque tout.  Notre vie à deux a été des plus merveilleuse.  Je ne regrette rien, et je sais qu’un jour, j’irai la retrouver.  Mais je ne suis pas pressé ; malgré mon âge assez avancé, je suis en forme. À mon âge, je peux encore jouir des plaisirs de la ville.  Certes, je ne peux pas marcher autant qu’avant, mais je peux quand même me déplacer dans mon quartier à pied.  Je peux même parfois me rendre au centre-ville.  Je dois prendre l’autobus pour revenir, mais ça ne me fait rien.  C’est bien de pouvoir prendre de l’air et changer de décor une fois de temps à autre.

Un mois, au jour le jour, après le décès de ma bien-aimée, j’ai été témoin d’un évènement étrange.  J’ai vu un chat noir sortir d’entre les rideaux extérieur sur mon balcon et se mettre à courir le plus vite qu’il pouvait.  Je ne peux pas vous dire où il est allé, car il est parti trop vite. Moi, je jardinais calmement, mes légumes avaient grand besoin de désherbage.  Je me suis levé et je suis allé voir ce qu’il pouvait bien y faire et j’ai trouvé une petite souris, morte. Alors, le chat est venu me faire un cadeau !  Quelle surprise !  Bien sûr, j’ai immédiatement jeté la souris, mais je me suis mis à sourire.  Pourquoi était-il venu me voir ?  Et pourquoi ce cadeau ?

Le lendemain, j’ai reçu un coup de téléphone.  Une femme m’a contacté pour venir visiter ma maison, qui est à vendre.  Je lui ai dit que j’étais disponible durant la journée, alors elle est venue tout de suite.  En voyant la maison, elle a accepté de l’acheter et m’a fait le dépôt la journée même.  Les papiers ont été signés peu après.

Alors, est-ce que c’était le chat qui m’a apporté un brin de bonheur ?  Je crois que oui !

À propos de l’auteur :

author

Bonjour, mon nom est Robert et je suis un passionné d’aviation. En effet, j’adore quitter le week-end venue pour m’envoler toujours vers de nouveaux territoires. J’ai aussi la chance d’avoir un fils tout autant passionné, ce qui me permet de partager mon savoir. Ce blogue, c’est en quelque sorte une détente pour moi : j’y parle évidemment d’aviation mais aussi d’une panoplie de sujets qui touchent ma vie au quotidien. Laissez-vous surprendre et découvrez! À très bientôt et bonne lecture!