• Facebook
  • Twitter
  • Google +

L’humain non-humain

L’humain non-humain - Robert Hummer

Il y a une vidéo qui circule sur Facebook en ce moment, et qui a un lien direct avec ceux qu’on appelle « Bigfoot », ou les êtres qui ressemblent étrangement à des humains, et qui sont encore recouverts de poils, et ressemblent un peu plus à des singes qu’aux hommes et femmes de notre monde. J’ai vu cette vidéo, tout de suite après l’annonce de la gélule miracle qui me ferait, semblerait-il, maigrir un peu. J’aimerais tellement ne plus avoir à toujours devoir regarder 2 ou 3 publicités ennuyeuses, avant de pouvoir enfin, regarder ce qui m’intéresse. Enfin, pour revenir avec la vidéo que j’ai vue, il s’agirait d’une Bigfoot femelle qui marchait près d’un cours d’eau. Certains de ses traits démontrent une possibilité que ce soit réel, et non un montage créé par des gens qui cherchent à attirer de l’attention.

Je suis toutefois, encore sceptique, mais par la suite, je me suis mis à faire des recherches sur Internet pour savoir ce qui en est avec cette vidéo. Il paraît qu’un certain, Lloyd Pye, donne des conférences qui portent sur l’origine véritable de l’être humain. Il décrit, en premier lieu, comment c’est impossible qu’on soit les descendants d’une certaine espèce de singes, celle qui a longtemps été nommée comme étant notre ancêtre. Selon plusieurs articles traitant de ces singes, ils se seraient divisés en deux groupes pour évoluer séparément, et donc de manière différente, et que l’une d’elles serait disparue complètement, car nous ne trouvons plus les fossiles de cette espèce. Nous sommes, selon ces chercheurs, la deuxième espèce qui aurait évolué, et qui existe encore aujourd’hui.

Par contre, selon Pye, si on examine de près les ossements des singes qui sont supposément nos ancêtres, nous ne pouvons pas être leurs descendants. Il y a une trop grande différence entre les derniers ossements trouvés, et la forme de nos os. Il cite, entre autres, le fait que ces animaux ne peuvent pas parler, en plus de pouvoir respirer et manger en même temps. Ensuite, leurs bras sont plus longs, alors que de notre côté, nous avons un crâne, et donc, un cerveau, plus petit que le leur. Ce n’est pas normal, selon lui, qu’on ait autant de différences que ça, et que l’évolution se soit faite de cette manière. Un autre changement aurait dû avoir lieu pour que ce soit possible, et lui, il parle d’un croisement génétique qui semble peu probable. Pye déclare, à la fin de la conférence que j’ai pris le temps de regarder, que nous serions un mélange de Bigfoot et d’extra-terrestres.

À propos de l’auteur :

author

Bonjour, mon nom est Robert et je suis un passionné d’aviation. En effet, j’adore quitter le week-end venue pour m’envoler toujours vers de nouveaux territoires. J’ai aussi la chance d’avoir un fils tout autant passionné, ce qui me permet de partager mon savoir. Ce blogue, c’est en quelque sorte une détente pour moi : j’y parle évidemment d’aviation mais aussi d’une panoplie de sujets qui touchent ma vie au quotidien. Laissez-vous surprendre et découvrez! À très bientôt et bonne lecture!