• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Savoir faire un choix

Savoir faire un choix - Robert Hummer

Il y a ceux qui savent retenir la leçon, et ceux qui ne savent pas. Savoir gérer ses finances, c’est une chance. Très peu de gens savent le faire aujourd’hui. Il faut aussi cependant savoir planifier ses finances, et dans ce domaine, il n’y a pas grand monde qui sache le faire. On peut passer des heures à lire des textes dans des sites Internet référents sur ce genre de thème. Ce n’est pas pour autant que l’on aura compris exactement ce qu’il est nécessaire de faire, par rapport à ses propres finances. Il arrive même parfois, de voir que des couples mariés ayant choisi une planification financière différente, se retrouvent chacun d’eux dans des situations totalement paradoxales.

Ce qui est le plus frappant, lorsque l’on commence à s’intéresser de plus près à la gestion de ses finances, c’est que, quoi qu’il arrive, nous sommes confrontés sans arrêt, à changer et évoluer ce qui avait été programmé au départ. Tous les conseillers en planification financière, partant en premier sur une base d’un plan censé rester fixe, rappellent toujours à l’ordre les personnes persuadées de ne plus avoir à se pencher sur ce plan devenant plus qu’immuable étant donné que les lois changent sans arrêt et que l’évolution veut qu’il y ait sans cesse une réadaptation des calculs, par rapport aux premiers faits, soit disant sur une idée de constance solide.

Si je venais simplement à prendre pour exemple le cas de ma famille. Il me semble que les prudents sont certainement plus protégés par leurs précautions. Les imprudents, eux, vivent au jour le jour et ne cherchent pas à comprendre l’essence même de la tranquillité. Mais si je venais réellement à faire la comparaison des deux. Il est certain que dans le premier cas, la sécurité donne l’impression d’une réussite. Dans le deuxième cas, l’insouciance se présente comme une tare qu’il est dans l’obligation de se séparer ou de s’en prémunir. Mais il s’avère aussi, qu’il est très difficile au jour d’aujourd’hui de penser voir une réelle différence dans les deux cas. Il est certainement nécessaire de toujours jouer la carte de la prudence, est de savoir la garder le plus longtemps possible sur soi. Mais il faut aussi reconnaître qu’il n’existe plus aucun moyen de se programmer une vie d’insouciance, sur le simple fait que des programmes aient été créés pour nous en dispenser, et nous rendre non pas créateur de notre vie, mais gérant de biens. Le choix n’est plus réellement entre nos mains.

À propos de l’auteur :

author

Bonjour, mon nom est Robert et je suis un passionné d’aviation. En effet, j’adore quitter le week-end venue pour m’envoler toujours vers de nouveaux territoires. J’ai aussi la chance d’avoir un fils tout autant passionné, ce qui me permet de partager mon savoir. Ce blogue, c’est en quelque sorte une détente pour moi : j’y parle évidemment d’aviation mais aussi d’une panoplie de sujets qui touchent ma vie au quotidien. Laissez-vous surprendre et découvrez! À très bientôt et bonne lecture!